ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Julie, intervenante au volet logement - Maison Passages, Montréal

Julie, intervenante au volet logement - Maison Passages, Montréal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ? 

Je m’appelle Julie, je suis intervenante à Passages, un organisme qui aide les jeunes femmes en difficulté de 18 à 30 ans, quelques soit leurs histoires et leurs situations. Je travaille au volet logement, qui a pour objectif d’offrir l’accès à des appartements et du soutien communautaire afin de favoriser le maintien en logement. Pour ce faire, nous avons 14 appartements dans Hochelaga-Maisonneuve. Nous disposons d’un local communautaire : un espace collectif où l’on retrouve l’accès à internet, une cuisine, etc. C’est un milieu de vie qui permet aux femmes de se rencontrer, de passer un moment ensemble. Nous organisons des activités pour briser l’isolement, nous pouvons aussi les accompagner au médecin, à l’épicerie par exemple. C’est vraiment un accompagnement dans la communauté. Nous accueillons des femmes vivant des situations parfois très complexes, avec des parcours uniques.

 

Que vous apporte le soutien psychologique de groupe mis en place par Médecins du Monde pour Passages ? 

Les enjeux avec lesquels nous devons composer sont nombreux et très différents les uns des autres. Pour nous aider à prendre un pas de recul sur notre travail, nous bénéficions du soutien psychologique de groupe mis en place par Médecins du Monde qui permet aux intervenants de réfléchir aux situations, de questionner notre pratique, d’avoir un regards extérieur selon les situations. Pour nous c’est un outil très précieux, une pause dans les semaines qui parfois passent très vite, pour s’arrêter et réfléchir ensemble. C’est un espace privilégié de réflexion en équipe, ça amène de la cohérence avec notre pratique.

 

En savoir plus sur la Maison Passages 

Photo © Marion Quesneau

Témoignages

Janie, infirmière bénévole - Montréal

Je me sens très impliquée dans les questions d'accès à la santé ! C'est pourquoi je suis bénévole à Médecins du Monde

Pierre, psychologue à Médecins du Monde - Montréal

Mon travail, c'est d'aider les gens qui aident les gens

Julie, intervenante au volet logement - Maison Passages, Montréal

L'aide de groupe offert par Médecins du Monde, c'est un outil essentiel pour prendre du recul

Valérie, responsable de l'hébergement - Maison Passages, Montréal

Le service de Médecins du Monde, c’est comme une soupape pour le trop plein d’émotions que nous vivons.

Mathilde Grosjean, bénévole à l'accueil - Montréal

Ce qui me touche le plus dans mon bénévolat auprès de Médecins du monde, ce sont les rencontre avec les gens.

Dr Louis-Christophe Juteau, bénévole à la Clinique mobile - Montréal

Cela prend une grande ouverture d'esprit pour faire du bénévolat à Médecins du Monde.

Valérie, bénévole à l'accueil des patients et à la clinique mobile - Montréal

J’ai décidé de faire du bénévolat à Médecins du Monde parce que j'ai eu envie d’aider

Isabelle Brault, Bénévole au triage - Montréal

Avoir accès aux patients dans une relation intime, qui se construit très vite, c’est ça qui me motive!

Martin, travailleur de rue à Rézo - Montréal

La clinique mobile a été marquante pour moi dans mon activité de travailleur de rue

Nadia, bénévole au conseil d'administration - Montréal

Être bénévole, ça a été quelque chose d'extrêmement important pour moi. Il faut pouvoir contribuer à la communauté.

Justine, infirmière à la clinique migrants - Montréal

L'organisme travaille vraiment fort pour qu'il y ait un changement social et ça c'est vraiment important pour moi

Martine, infirmière bénévole - Montréal

Pour faire du bénévolat, il faut une fibre humanitaire. C'est au Québec que j'ai voulu m'engager !

/