ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Janie, infirmière bénévole - Montréal

Janie, infirmière bénévole - Montréal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour Janie, quel est ton parcours ?

Je suis infirmière depuis 5 ans et je fais en même temps une maîtrise de santé publique avec une option sur la santé mondiale. L’accès aux soins c’est vraiment un sujet qui me touche. J’ai commencé à être bénévole à Médecins du Monde après avoir entendu leur discours au Sommet mondial de la Santé en 2017. Je les ai écouté et j’ai appris par exemple qu’il y a des enfants nés au Québec qui n’ont pas accès à la RAMQ. C’est comme des Québécois de second ordre et ça c’est vraiment venu me chercher.

 

Pourquoi devenir bénévole à Médecins du Monde ?

Je crois que je m’investis à Médecins du Monde parce que je suis sensible à ces situations et que pouvoir aider des personnes qui en ont besoin c’est très important. C’est vraiment une question de justice sociale, d’égalité entre tous : tous les adultes et les enfants doivent avoir accès à la santé quelque soit leur statut. Comme je suis infirmière, j’aide principalement à faire des prises de sang. Être bénévole ici c’est vraiment bien parce que c’est lié à mon métier et j’aime pouvoir mettre mon diplôme au service de la communauté. J’aimerais continuer comme bénévole à Médecins du Monde mais ça pourrait aussi être un objectif de carrière de travailler ici. Je me sens très impliquée dans ces questions d’accès à la santé et j’espère pouvoir m’impliquer encore plus après avoir terminé ma maîtrise.

 

Le bénévolat vous intéresse ? Engagez-vous !  

Photo © Marion Quesneau

Témoignages

Mathilde Grosjean, bénévole à l'accueil - Montréal

Ce qui me touche le plus dans mon bénévolat auprès de Médecins du monde, ce sont les rencontre avec les gens.

Martin, travailleur de rue à Rézo - Montréal

La clinique mobile a été marquante pour moi dans mon activité de travailleur de rue

Valérie, bénévole à l'accueil des patients et à la clinique mobile - Montréal

J’ai décidé de faire du bénévolat à Médecins du Monde parce que j'ai eu envie d’aider

Martine, infirmière bénévole - Montréal

Pour faire du bénévolat, il faut une fibre humanitaire. C'est au Québec que j'ai voulu m'engager !

Valérie, responsable de l'hébergement - Maison Passages, Montréal

Le service de Médecins du Monde, c’est comme une soupape pour le trop plein d’émotions que nous vivons.

Pierre, psychologue à Médecins du Monde - Montréal

Mon travail, c'est d'aider les gens qui aident les gens

Justine, infirmière à la clinique migrants - Montréal

L'organisme travaille vraiment fort pour qu'il y ait un changement social et ça c'est vraiment important pour moi

Janie, infirmière bénévole - Montréal

Je me sens très impliquée dans les questions d'accès à la santé ! C'est pourquoi je suis bénévole à Médecins du Monde

Dr Louis-Christophe Juteau, bénévole à la Clinique mobile - Montréal

Cela prend une grande ouverture d'esprit pour faire du bénévolat à Médecins du Monde.

Isabelle Brault, Bénévole au triage - Montréal

Avoir accès aux patients dans une relation intime, qui se construit très vite, c’est ça qui me motive!

Julie, intervenante au volet logement - Maison Passages, Montréal

L'aide de groupe offert par Médecins du Monde, c'est un outil essentiel pour prendre du recul

Nadia, bénévole au conseil d'administration - Montréal

Être bénévole, ça a été quelque chose d'extrêmement important pour moi. Il faut pouvoir contribuer à la communauté.

/