ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

L’espoir au ventre

 

Les femmes enceintes que je reçois chaque semaine à la Clinique pour personnes migrantes de Médecins du Monde proviennent des quatre coins du monde. Elles parlent des langues différentes, ont toutes un parcours migratoire unique, une situation familiale particulière et des raisons bien à elles, mais toujours légitimes, d’avoir quitté leur pays d’origine.

Ce sont des femmes très inspirantes et courageuses qui, comme n’importe quelle mère, veulent ce qu’il y a de meilleur pour leur enfant. 

Qu’ont-elles en commun, à part porter la vie ? Un étrange mélange d’espoir, de peur, d’inquiétude et de détresse.

 

L’espoir, parce qu’elles savent au plus profond d’elles-mêmes qu’elles ont pris la bonne décision et que leur nouvelle terre d’accueil sera synonyme d’un avenir meilleur pour elles et leurs enfants.

La peur que leur bébé soit en danger, parce qu’elles n’ont pas de carte soleil et ne peuvent pas assumer les coûts d’un suivi de grossesse.

L’inquiétude, parce qu’elles savent qu’elles ne seront pas en mesure de s’acquitter de la facture d’au moins 12 000 $ qu’elles recevront après leur accouchement à l’hôpital, et ce, dans le meilleur des cas, s’il n’y a pas de complication.

La détresse en raison de leurs conditions de vie, du logement insalubre ou surpeuplé qu’elles occupent, de la lutte quotidienne qu’elles doivent mener pour nourrir leurs enfants, qui entraîne une souffrance psychologique, comme c’est trop souvent le cas.

Mais lorsqu’on sait à quel point le stress, l’anxiété, la fatigue et une mauvaise alimentation pendant la grossesse peuvent causer des complications et prédisposer l’enfant à des maladies chroniques ou à des problèmes de développement qui surviendront plus tard, on ressent l’urgence d’agir.

 

C’est là que votre appui à Médecins du Monde entre en jeu, pour accueillir ces femmes vulnérables et leur bébé à naître comme il se doit.

 

À raison d’une journée par semaine, notre équipe de médecins, d’infirmières et de travailleuses sociales reçoit gratuitement les femmes enceintes pour évaluer leur santé et celle de leur enfant à naître, assurer les suivis prénataux et postnataux pour les femmes particulièrement vulnérables, identifier les grossesses à risque et référer les femmes nécessitant des soins d’urgence, le cas échéant.

En prenant ces femmes en charge et en les rassurant sur l’état de leur enfant, nous réduisons considérablement leur anxiété. Mais nous les rassurons également en leur offrant un accompagnement qui va au-delà du suivi médical, que ce soit via l’offre d’un soutien social ou la présence d’accompagnantes à la naissance.

Vous vous en douterez, la demande est telle que nous pourrions dédier plus d’une journée hebdomadaire au suivi médical des femmes enceintes et des enfants. En effet, les besoins sont énormes et les demandes affluent grâce au bouche-à-oreille, ce qui serait en soi une bonne nouvelle si seulement nous avions les fonds nécessaires pour pouvoir accueillir tout le monde.

 

C’est donc encore une fois votre générosité, ainsi que celle de milliers de personnes indignées par l’injustice, qui déterminera notre capacité d’accueil en 2019 et le nombre de femmes que je pourrai recevoir, soigner, écouter et rassurer cette année.

On sait aujourd’hui que différents éléments du développement d’une personne se mettent en place avant l’âge de cinq ans, et même avant l’accouchement. Ainsi, votre don pourrait avoir un impact réel sur le développement d’un enfant et sur ses chances d’atteindre son plein potentiel, indépendamment du statut migratoire de ses parents. Mais avant toute chose, il permettra à sa mère de vivre sa grossesse le mieux possible. Avec moins de peur et plus d’espoir au ventre.

D’avance, au nom de ces femmes et de ces enfants, je vous remercie.

 

Justine Daoust-Lalande,
Infirmière à la Clinique pour personnes migrantes Médecins du Monde

 

 

☞ JE DONNE ☜

Publié le 09/04/2019

Partager

Votre soutien

Partager

S'informer

Aller plus loin

Sans titre-7
Article

Lire l'actualité
Sans titre-8
Action internationale

Lire l'actualité
Gala_150x150
Article

Le 21e Gala Bénéfice de Médecins du Monde : Un beau succès

Lire l'actualité