ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

6,3 millions

de personnes déplacées à l’intérieur du pays

4,9 millions

de personnes réfugiées à l’extérieur de la Syrie

52%

des structures sanitaires ne sont plus fonctionnelles

La situation

Depuis le début de la guerre en 2011, les violences envers les populations civiles syriennes n’ont fait que s’intensifier et se complexifier sans qu’aucune issue politique ne se dessine. De nombreuses régions sont régulièrement bombardées et les populations civiles sont victimes de violations des droits humains et d’exactions, sous le feu croisé des forces gouvernementales, des forces armées d’opposition, de leurs alliés respectifs et de factions extrémistes comme l’organisation État islamique.

La situation humanitaire demeure extrêmement précaire dans l’ensemble du pays, principalement dans le nord où affluent les déplacés qui tentent de fuir. Les populations souffrent du manque d’accès aux structures de santé, à l’eau et à la nourriture, et les besoins d’assainissement, d’abris et d’autres biens sont criants.

syrie-urgences-conflit-mdm-2
syrie-urgences-conflit-mdm-3
/

Notre action

Soutien aux déplacés internes

Depuis octobre 2012, Médecins du Monde travaille avec des infirmières et des médecins syriens afin de fournir des soins de santé primaires et de santé sexuelle et reproductive aux Syriens rassemblés dans différents camps et un village dans la région d'Idlib-nord, près de la frontière turque.

Médecins du Monde soutient également des partenaires syriens en appuyant 43 centres de santé et équipes mobiles en Syrie, notamment dans les gouvernorats de Idlib, Alep et Dera’a. La disponibilité de médicaments et d’équipements essentiels, extrêmement rares en temps de guerre, est assurée par le biais de dix partenaires locaux et le personnel de santé local est soutenu afin d’assurer la continuité des services dans un contexte où les pouvoirs public ne financent plus les structures de santé du pays. De plus, Médecins du Monde peut fournir une aide d’urgence en terme d’approvisionnement selon l’évolution de la situation sur le terrain.


Aide aux victimes du conflit 

Médecins du Monde soutient par ailleurs des centres de soins post-opératoires des deux côtés de la frontière turco-syrienne, à Reyhanlı (Turquie) et à Sarmada (Syrie). Des victimes des affrontements, gravement blessées, y sont suivies après avoir subi une intervention chirurgicale. À travers ses partenaires, Médecins du Monde travaille à améliorer la qualité des soins en formant le personnel de ces centres à la prise en charge des victimes du conflit, mutilées et traumatisées.

Notre impact

En 2016, nous avons :
  • Soutenu
    12
    partenaires syriens et 42 centres de santé
  • Appuyé
    637 554
    consultations médicales dans les centres de santé de nos partenaires
  • Effectué
    104 160
    consultations médicales dans les centres de santé de Médecins du Monde
  • Effectué
    18 753
    consultations médicales en santé sexuelle et reproductive

Nos partenaires

Historique

2008

Début d’un programme d’accès aux soins dans la région d’Alep.

2011

Début de la guerre civile.

2012

Soutien au centre postopératoire de Reyhanlı qui accueille des réfugiés à la frontière turque. Mise en place de cliniques fixes et mobiles dans le nord-ouest du pays.

2013

Soutien à des structures de santé à l’intérieur de la Syrie et ouverture d’un centre de santé mère-enfant.

2014

Soutien au centre postopératoire de Sarmada, dans la région d’Idlib.

2015

Renforcement du soutien aux gouvernorats de Dera’a, Alep et Idlib à travers la diversification de partenaires syriens.

2016

Développement de la réponse en urgence sur Idlib et Alep en réponse à la multiplication des bombardements et au siège d’Alep.

Votre soutien

Partager

S'informer

Aller plus loin

20151216-IMG_8699 (Copier)

Clinique mobile

Aller sur le projet
cliniquemigrants - copie

Clinique pour les migrants à statut précaire

Aller sur le projet
Soutien santé mentale_150x150

Soutien santé mentale

Aller sur le projet