ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Il faut répondre aux besoins urgents des réfugiés Rohingya

La situation

Depuis la fin août 2017, l’augmentation des exactions par l’armée birmane contre la minorité musulmane des Rohingya, habitant l’État de Rakhine dans l’est du Myanmar, a poussé plus de 603 000 personnes, dont plus de 80% sont de femmes et des enfants, à traverser la frontière du Bangladesh pour s’y réfugier. C’est au rythme de 22 000 personnes par jour que se mesure le flux des nouvelles arrivées, entraînant une crise humanitaire et sanitaire aiguë, et une tragédie humaine sans précédent.

 

Ces chiffres s’ajoutent aux dizaines de milliers de Rohingya déjà réfugiés dans cette région du Bangladesh depuis plusieurs décennies. Aujourd’hui, plus de 800 000 personnes tentent de subvenir à leurs besoins dans les conditions désastreuses des camps de fortune surpeuplés, érigés dans les collines de Cox’s Bazar. Les besoins de cette population, victimes de discriminations systématiques et de violence, sont immenses : difficile accès à la nourriture et à l’eau, abris de fortune inadaptés aux besoins des familles, structures hygiéniques et sanitaires défaillantes, manque d’accès aux services de santé et à une prise en charge psychologique adaptée, pour n’en nommer que quelques-uns. Sans une rapide intervention de la communauté internationale et des organisations humanitaires, la situation des réfugiés Rohingya risque de se détériorer davantage.

Notre action

Face à l’ampleur de la catastrophe, Médecins du Monde a intensifié sa réponse dès les premiers jours de la crise, en travaillant avec des partenaires locaux :

  • Services de santé primaire pour les familles
  • Services de santé maternelle permettant des suivis de grossesse et des accouchements surs pour les femmes enceintes.
  • Services psychosociaux pour les personnes traumatisées, dont les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre

Aujourd’hui, ce sont plus de 700 patients par jour qui viennent se faire soigner dans les cliniques appuyées par Médecins du Monde.
Votre soutien est nécessaire pour continuer à répondre aux besoins urgents des populations Rohingya au Bangladesh.

Grâce au fonds de secours du gouvernement du Canada pour venir en aide aux réfugiés Rohingya, tous les dons des Canadiens faits aux organismes reconnus sont doublés jusqu’au 30 novembre. C’est le bon moment pour donner.

Votre soutien

Partager

S'informer

Aller plus loin

mobile 150x150

Clinique mobile Montréal

Aller sur le projet
colombie-crise-andrea-lamount-mdm6

Colombie

Aller sur le projet
Clinique-mobile---Bekaa14

Liban

Aller sur le projet