ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Haïti : un puissant séisme touche le pays

Communiqué de presse

Tremblement de terre en Haïti : un défi logistique majeur pour aider les personnes survivantes

Montréal, 16 août 2021 – La terre a de nouveau tremblé en Haïti qui a été frappé par un séisme d’une magnitude de 7,2 le 14 août dernier. Si notre équipe basée à Port-au-Prince a ressenti les secousses, ce sont les départements du Grand Sud qui ont été gravement touchés. Notre personnel est en sécurité prêt à répondre à l’urgence, notamment dans les Nippes où Médecins du Monde soutient déjà quatre hôpitaux.

En plus des défis sanitaires, économiques et environnementaux, la réponse à cette crise représente un défi logistique majeur. Depuis plusieurs mois, la situation sociopolitique est difficile en Haïti et des axes routiers pour acheminer l’aide dans les Nippes, Grande Anse et dans le Sud sont bloqués. La zone la plus complexe est l’axe Martissan, passage obligé entre la capitale et le Grand Sud, où il existe des gangs qui pourraient mettre en danger les expéditions. Bien que la protection civile est en train de dégager certaines routes, nous espérons qu’un couloir humanitaire pourra être ouvert pour permettre l’entrée de l’aide.

« Le traumatisme vécu par la population haïtienne lors du tremblement de terre de 2010 a laissé de profondes séquelles psychologiques qui refont surface, sans compter la peur d’un éventuel ouragan, souligne Nicolas Demers-Labrousse, coordonnateur général de Médecins du Monde Canada en Haïti. « En plus des blocages routiers par des gangs armés qui rendent complexe le passage des convois humanitaires, il est difficile d’atteindre certaines communautés éloignées qui vivent dans des petits villages inaccessibles qui ont été complètement ravagés. C’était déjà difficile d’avoir accès à des soins de santé, ce l’est encore plus maintenant », ajoute-t-il.

La vérité est qu’il y a eu peu de répit en Haïti ces derniers temps. L’escalade de la violence au cours de l’année dernière, qui a empêché la population de recevoir une assistance médicale, car elle risquait sa vie en essayant d’atteindre les centres de santé, a été aggravée par l’instabilité politique désormais historique et le récent assassinat du président du pays. À cela s’ajoutent toutes sortes de pénuries dans l’un des pays les plus pauvres et les plus négligés du monde, loin de l’intérêt de la communauté internationale.

Malgré la complexité des défis, Médecins du Monde réitère son engagement à travailler avec les communautés les plus marginalisées pour garantir leur droit à la santé, surtout en temps de crise. “Men anpil, chay pa lou. Le proverbe créole dit que l’union fait la force. C’est dans l’unité et la solidarité que nous trouverons des solutions. Des équipes de nos délégations au Canada, en Espagne, en Suisse et en Argentine opèrent dans le pays.

Contact médias :

Mélissa Cabana
Conseillère principale aux communications
melissa.cabana@medecinsdumonde.ca

Cell. : 514 799-8985

 


Pour chaque don fait par les Canadiennes et les Canadiens à la Coalition humanitaire et à ses 12 membres, dont Médecins du Monde Canada, le gouvernement du Canada s’engage à doubler le montant du don d’ici le 3 septembre.
Publié le 16/08/2021

Votre soutien

Partager

S'informer

Aller plus loin

DSCF1469 format 150
COVID-19

Lire l'actualité
Sans titre-7
Article

Lire l'actualité
Action internationale

Lire l'actualité