ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Le Dr Nicolas Bergeron quitte la présidence de Médecins du Monde Canada

Après 16 ans d'engagement dévoué d'abord comme médecin bénévole et ensuite président, le Dr Nicolas Bergeron quitte la présidence de Médecins du Monde Canada. Nous disons au revoir et MERCI à un président unique, qui sans l’ombre d’un doute, aura contribué à soigner l’injustice !

Je suis convaincu que l’avenir appartient à la non-violence, à la conciliation des cultures différentes. C’est par cette voie que l’humanité devra franchir sa prochaine étape.

  • Stéphane Hessel

 

Une organisation n’est rien sans les personnes qui la composent. Pour grandir, déployer ses ailes et prendre sa place, Médecins du Monde avait besoin il y a 14 ans d’un jeune médecin-psychiatre engagé, investi par la conviction que l’amélioration de la condition humaine devait aussi passer par davantage d’humanité, au-delà des soins.

Devenu président en 2006, le Dr Bergeron s’est attelé à construire les fondations de Médecins du Monde pour créer une maison à son image. Rigoureux, critique, indigné, fougueux, énergique et empathique il a contribué à la mise en place de nombreux projets et actions. Son implication était parfois flamboyante, mais souvent aussi discrète pour offrir une consultation en santé mentale ou faire jouer ses réseaux au bénéfice d’une patiente ou d’un patient de Médecins du Monde.

Or, en plus de son engagement soutenu à Médecins du Monde Canada, le Dr Bergeron a été un des protagonistes clé dans la conception et la construction du réseau international de Médecins du Monde, composé de 16 délégations. Grâce à son sens de l’autodérision, sa capacité à réfléchir hors des sentiers battus et sa force de conviction, il a plus qu’une fois réussi à faire adhérer d’autres délégations de Médecins du Monde à l’idée d’une vision commune.

Ce qui nous manquera le plus est sa bienveillance, son attention aux détails, l’élégance de ses propos et son désir de discuter et d’échanger dans un climat d’ouverture, sans jugement aucun.

Médecins du Monde dit au revoir et MERCI à un président unique, qui sans l’ombre d’un doute, aura aussi contribué à soigner l’injustice !

 

Nadja Pollaert
Directrice générale de Médecins du Monde Canada

Sans titrdde
drnicolasbergeron
/
Publié le 28/09/2020

Partager

Aller plus loin

Nigeria_CP_Reuters_petite
Communiqué de presse

Crise nutrition - Afrique et Yémen

Lire l'actualité
HAITI MEDECINS DU MONDE
Action internationale

Résilience : de la personne au système

Lire l'actualité
Action internationale

Lire l'actualité