ABONNEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

COVID-19 en Haïti : des impacts déjà ressentis sur la santé des femmes

Tandis que la pandémie de COVID-19 s’accélère dans le monde, les effets négatifs sur la santé des femmes et des filles se font déjà ressentir. Alors que le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) prévoit qu’il peut y avoir 7 millions de grossesses non désirées dans le monde en raison de la pandémie, la Banque mondiale prévoit qu’en Haïti, la mortalité maternelle augmenterait de 14 % pendant les 12 mois suivants.

Médecins du Monde est particulièrement préoccupé par les reculs observés pour l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive des femmes haïtiennes et en constate déjà les effets sur le terrain.

En Haïti, la pandémie de COVID-19 s’est ajoutée à plus d’un an de crise socio-politique marquée par l’insécurité, les blocages et la violence, sans compter la dévaluation de la gourde et les autres crises humanitaires ayant touché le pays ces dernières années. Si le pays compte aujourd’hui 7 511 cas confirmés (4 août 2020) de COVID-19, le système sanitaire haïtien est déjà grandement affaibli et ne peut faire face à la pandémie tout en assurant des services réguliers de santé. L’accès aux soins de santé est encore plus fragilisé par la suspension de certains services, le manque récurrent de personnel dans les centres de santé primaires et les hôpitaux, ainsi que par la pénurie de certains intrants de base.

 

Médecins du Monde a constaté une chute de 12 % des accouchements institutionnels et de 24 % des consultations prénatales pour les mois de mars à avril 2020 par rapport aux mêmes mois de l’année précédente, alors que le nombre d’accouchements dans les institutions sanitaires ciblées par ses programmes avait augmenté de 92 % entre 2017 et 2020*.

Dès le début de la pandémie, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommandait de prioriser les services de santé sexuelle et reproductive afin d’éviter une augmentation de la mortalité maternelle et infantile. 

Il est urgent que le gouvernement du Canada investisse dès maintenant dans le maintien et le renforcement de l’accès et du droit des femmes aux services de santé sexuelle et reproductive en Haïti, et particulièrement auprès des femmes des régions les plus éloignées et marginalisées, afin d’éviter un retour en arrière pour la santé des femmes.

 

*Système d’Information Sanitaire des institutions ciblées dans les départements du Nord-Ouest, Nippes et au Centre hospitalier de Fontaine à Cité Soleil. 

 

 

Apprenez-en davantage sur nos actions en Haïti pour lutter contre la pandémie de COVID-19:

 

 

 

 

Publié le 14/09/2020

Partager

Aller plus loin

Sans titre-8
Action internationale

Lire l'actualité
Idlib
Communiqué de presse

Lire l'actualité
Marie-Claude avec patiente 2 copie 2
COVID-19

ÉTUDE: Santé et accès aux soins des personnes migrantes sans assurance médicale de Montréal

Lire l'actualité