Projet Montréal

Ce qui distingue Médecins du Monde des autres organismes d’aide humanitaire, c’est notre capacité à porter secours aussi aux personnes vulnérables ici même.

Médecins du Monde Canada a choisi de concentrer ses efforts au centre-ville de Montréal tout en étant présent dans les quartiers limitrophes moins bien desservis. Nous travaillons auprès des jeunes de la rue, travailleuses du sexe, utilisateurs de drogue injectable, autochtones, immigrants, sans-abri et personnes atteintes de problèmes de santé mentale, qui sont les grands exclus des soins de santé.

Le projet Montréal offre aussi du soutien psychologique aux intervenants de rue œuvrant auprès de cette clientèle parce que leur travail les entraîne fréquemment vers l’épuisement professionnel. En soutenant les travailleurs de première ligne, leurs interventions auprès des personnes vulnérables ne s’en trouvent qu’améliorées.

Objectifs :

Améliorer les conditions de santé des populations démunies, itinérantes, marginalisées et exclues des soins de santé, et permettre aux intervenants communautaires œuvrant auprès de cette clientèle d’accéder à une meilleure qualité de vie professionnelle et émotionnelle.

Date de début: 1999
Lieu d’intervention: Montréal

Actions mises en place:

Volet soins de santé

Les infirmières de proximité de Médecins du Monde travaillent en partenariat avec les travailleurs de rue et les intervenants des organismes communautaires. Elles rejoignent les personnes en difficultés là où elles sont : dans la rue, certains appartements, dans les bars de danseuses/danseurs du centre-ville et dans les cliniques mobiles.

  • Administrer des soins aux personnes itinérantes, travailleuses du sexe, fugueuses, marginales, toxicomanes et aux prises avec une pauvreté extrême.
  • Réaliser des activités de prévention et de promotion de la santé.
  • Orchestrer des cliniques médicales régulières dans quatre ressources avec l’aide d’une quinzaine de médecins bénévoles.
  • Effectuer de la vaccination, le dépistage des ITSS et des accompagnements vers les services de santé du réseau.

Volet support psychologique

Cinq psychologues offrent du support psychologique individuel, gratuit et confidentiel aux intervenants des différents groupes communautaires qui œuvrent auprès de ces populations. Un support mensuel de groupe et/ou une supervision clinique sont aussi offerts.

Volet sensibilisation du milieu

  • Témoigner à travers les médias, dans des ateliers, ou par des conférences, des problématiques de santé liées à l’itinérance et des conséquences de l’exclusion des soins.
  • Sensibiliser des professionnels et des intervenants de la santé, en accueillant, par exemple, tous les ans, à titre de stagiaire, un étudiant en médecine de l’Université Mc Gill.

Depuis 10 ans, projet Montréal c’est:

• 13 667 contacts et/ou soins infirmiers
• 3 063 vaccins contre les hépatites
• 4 729 dépistages VIH, hépatites et ITSS
• 209 cliniques médicales depuis 2005
• 1962 rencontres support psychologique de groupe
• 7 862 consultations support psychologique individuel
• Le Projet Montréal s’est développé en passant de 6 à 41 organismes
communautaires partenaires au fil des dix dernières années.

Partenaires :

Les 40 organismes communautaires suivants: L’Anonyme, le Refuge des jeunes, le logement social du Refuge, l’Accès-soir, Cactus Montréal, Spectre de Rue, Old Brewery Mission, PAQ (Projet Autochtone du Québec), Maison du Père, Auberge Madeleine, REZO, Stella*, Dans la rue, En Marge 12-17, Dopamine*, Rap Jeunesse, Méta d’Âme, l’Itinéraire, Passages, Plein Milieu, Diogène, Relais Méthadone, Dialogue, The Open Door, Pact de Rue, Dîners-rencontres St-Louis de Gonzague, Ketch Café, le Centre d’Amitié Autochtone de Montréal*, Maison Benoît Labre, Groupe d’interventions par les Pairs, Premier Arrêt, Sac à Dos, Centre de soir Denise Massé, Accueil Bonneau, Sidalys, P.A.S de la rue, l’Association des Travailleur-E-s de Rue (ATTRueQ) de la région Montréal, Homeless Nation, Logis phare, relax-action, foyer pour les femmes autochtones de Montréal, Le Y des femmes, Bureau Consultation Jeunesse, RAPSIM et Geipsi.

*Organismes communautaires qui accueillent les quatre cliniques médicales

Personnel :

  • Coordonnatrice du Projet Montréal et Gestionnaire de projets : Véronique Houle
  • Infirmières de proximité : Pénélope Boudreault, Sarika Beauchamp, Sophie Shoen, Alexandra Sampeur
  • Psychologue soutien de groupe : Pierre Létourneau
  • Psychologues soutien individuel : Bernard Beaudry, Teresa Segura, Nathalie Ragheb, Jean-Claude Tremblay, Mytam Chevrolet
  • Médecins volontaires rattachés au projet : Marie-Ève Goyer, Michèle-Alexandra Labrecque, Marie-Ève Morin, Jacques Ramsay, Kianoush Dehghani et Marie-Andrée Roy, Marie-Claude Goulet, Camille Gérin, Emmanuel Cauchois, Chloé Moussaoui, Vincent Demers, Carole Valois, Valérie Gagné, Faisca Richer, Marie Munoz
  • Bénévoles : Julie Nadeau-Lessard, Zoé Brabant, Blandine Mille et Corey Gulkin
  • Stagiaires : Irène Beeman, Elizabeth Lebel-Plante et David-Martin Milot

Financement :

Le projet Montréal est financé par le ministère de la Santé et des services sociaux du Gouvernement du Québec par le biais de l’Agence de la Santé et des Services Sociaux de Montréal, par le programme SPLI du ministère des Ressources humaines et Développement des compétences Canada, par AstraZeneca Canada Inc., par la Fondation Bombardier et l’Œuvre Leger et par les généreux donateurs de Médecins du Monde Canada.

Intervention auprès des migrants à statut précaire

Suite à l’enquête européenne menée en 2005-2006 par Médecins du Monde International sur la question des sans-papiers, Médecins du Monde Canada s’est intéressé à la question des migrants à Montréal.

Ainsi, une phase d’analyse avec l’ensemble des partenaires œuvrant déjà sur la problématique des migrants à statut précaire a donc été menée. Pour réfléchir à la mise sur pied d’une action, une étude des besoins est menée dès janvier 2009 afin de circonscrire les besoins et de réaliser un portrait de la situation en cours à Montréal. Un rapport rendant compte de la démarche est déposé en février 2010 à la direction de Mdm.

Le rapport recommande : « Pour emboîter le pas et prendre en compte les failles actuelles du système de santé public québécois, nous recommanderons la mise sur pied d’une clinique médicale calquée sur le modèle des cliniques familiales où des médecins accueillent, soignent et réfèrent les personnes migrantes sans couverture médicale. »

Depuis l’automne 2011, une clinique médicale générale de première ligne bénéficie du soutien et de la collaboration de nombreux médecins bénévoles. Ceux-ci accueillent, soignent et réfèrent au besoin les personnes migrantes sans couverture médicale. Cette approche de proximité permet de rejoindre ces personnes qui n’ont pas accès aux soins de santé.

Clinique médicale de première ligne pour personnes migrantes sans couverture médicale

Ce qu’est la clinique

Une clinique médicale générale de première ligne, qui bénéficie du soutien et de la collaboration de nombreux médecins bénévoles.  Ceux-ci accueillent, soignent et réfèrent les personnes migrantes sans couverture médicale. Cette approche de proximité permet de rejoindre ces personnes qui n’ont pas accès aux soins de santé.

À qui elle s’adresse

  • Personnes migrantes : adultes et enfants
  • Ni résidents permanents ni citoyens canadiens
  • N’ayant pas de carte d’assurance maladie;
  • N’ayant pas accès au Programme fédéral de santé intérimaire (PFSI);
  • N’ayant pas les moyens financiers d’accéder à des soins de santé

Ne sont PAS visés

  • les touristes
  • les personnes de passage ou en visite
  • les étudiants étrangers

Comment fonctionne la clinique

  • La personne ayant besoin d’une consultation doit laisser un message  au 514 609 4197 et une infirmière retournera l’appel.

  • L’adresse de la clinique est confidentielle.

 

Devenir bénévole pour le Projet Montréal Contact projet Montréal
Projet Montréal 340, rue Sherbrooke Est Montréal (Québec) H2X 1E6 Tel: 514-281-8998

Contact projet Migrants
Tél: 514 609-4197