Mali

Contexte et besoins

En 2012, le Mali, autrefois salué comme un modèle de démocratisation en Afrique de l’Ouest, est devenu en quelques mois un facteur d’instabilité majeur du Sahel. Le Mali est toujours touché par une crise sécuritaire, politique, alimentaire et humanitaire d’une ampleur et d’une complexité sans précèdent dans l’histoire du pays. Cette crise affecte un total de 5.010.000 de personnes dont une partie a été forcée de fuir le nord du pays. De nombreux centres de santé ont été pillés et le personnel de santé déplacé ou en fuite. Les mouvements de populations, le manque d’accès à l’eau, et l’accès plus difficile aux soins de santé aggrave les risques de maladies à potentiel épidémique (choléra, rougeole, paludisme…).

Les services de base au nord du pays sont assurés par un nombre restreint d’organisations humanitaires (internationales et nationales) ayant une présence opérationnelle, dont les équipes de Médecins du Monde. Le Sahel subit également une nouvelle crise alimentaire majeure. Les pénuries de nourriture, la hausse des prix et les mouvements de populations internes ont affecté durablement la résilience des populations maliennes. En 2012, 4,6 millions de personnes étaient estimées à risque d’insécurité alimentaire dont des enfants de moins de 5 ans. La concomitance de ces différentes crises et l’évolution militaire récente et incertaine crée une situation d’urgence complexe, qui a eu pour conséquence de faire croître de manière exponentielle les besoins humanitaires dans l’ensemble du pays.

Face à la gravité de la crise humanitaire qui touche le pays, Médecins du Monde propose une assistance humanitaire essentielle auprès de plus de 210.000 personnes vulnérables dans le nord du pays. Médecins du Monde est devenue la principale ONG humanitaire auprès des populations vulnérables du Nord Mali, et l’unique acteur médical encore actif dans la région de Kidal.

Intervention en cours

Assistance médicale d’urgence aux populations victimes du conflit armé dans les régions de Gao et de Kidal, Nord Mali

Objectif: Garantir un accès gratuit à des soins de santé primaire préventifs et curatifs de qualité aux populations de Kidal et de Gao affectées par la crise du Nord Mali

Date de début: Février 2013

Activités :

– Réhabiliter, équiper et approvisionner 27 centres de santé communautaires et de référence ;

– Renforcer la mobilisation et les compétences techniques du personnel médical des 27 centres de santé communautaires et de référence ;

– Renforcer et superviser la délivrance gratuite du Paquet Minimum d’Activités (PMA) par les structures de santé communautaires et de référence des régions de Kidal et de Gao ;

– Déployer 3 équipes médicales mobiles pour offrir des soins de santé primaire aux populations isolées hors d’atteinte des centres de santé fixes ;

– Assurer le dépistage et la prise en charge de la malnutrition aiguë pour les enfants de 6 à 59 mois, les femmes enceintes et femmes allaitantes (FEFA) dans les structures de santé et dans la communauté, conformément au protocole national ;

– Mettre en place un système d’alerte et de réponse médicale rapide en cas d’épidémies et/ou de combats dans les zones d’interventions ciblées.

Partenaires: Associations de Santé Communautaire (ASACOS), Fédération Nationale des Associations de Santé Communautaire Communautaires du Mali (FENASCOM), Direction Nationale de la Santé du Mali

Bénéficiaires :

-213.503 personnes

-dont 45.630 enfants de moins de 5 ans

-dont 10.675 femmes enceintes et allaitantes

Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier de :

  • Agence Canadienne de Développement International (ACDI)
  • Direction générale Aide humanitaire et protection civile (ECHO)
  • UNICEF