Cycles de vie d’une intervention

Mission exploratoire:

Chacune des nouvelles interventions de Médecins du Monde est précédée d’une évaluation sur le terrain, domaine dans lequel l’organisation a développé une expertise approfondie. D’une durée variable, cette mission voit à circonscrire la problématique, les besoins, les objectifs, les activités à mettre en place, les résultats attendus par une éventuelle intervention ainsi que la capacité des intervenants locaux à participer activement à la réalisation du projet. Elle vise aussi à identifier le cadre budgétaire du projet et les conditions de vie des volontaires qui seront appelés à participer à cette intervention.

Lancement et financement d’une intervention:

À la suite de la mission exploratoire, une proposition de projet est définie et présentée aux instances décisionnelles de l’organisation. Cette proposition de projet comprend notamment les objectifs du projet, le cadre budgétaire, les indicateurs de rendement et la fréquence des évaluations. Après son approbation par les décideurs de l’organisation, le projet est soumis à des bailleurs de fonds publics et une recherche de fonds privés est simultanément orchestrée. Dès que les financements sont assurés, le gestionnaire de projet de Médecins du Monde constitue son équipe de volontaires et désigne le coordinateur du projet. L’équipe se rend alors sur le terrain et le projet démarre. Pour les missions d’urgence, l’intervention s’appuie d’abord sur les fonds privés dont dispose l’organisation.

Déroulement:

Les gestionnaires de projet présentent les rapports d’activités (hebdomadaires pour les projets d’urgence et mensuels pour les projets de développement et de réhabilitation) aux membres du Conseil d’administration de l’organisation. Ils se rendent régulièrement sur le terrain afin d’évaluer les résultats obtenus et d’adapter, si nécessaire, les actions à poser pour répondre aux besoins de la population. De plus, les gestionnaires de projet rendent compte de façon régulière aux bailleurs de fonds publics et privés de l’état d’avancement du projet.

Désengagement:

Tout projet doit pouvoir se conclure et se transmettre aux intervenants locaux. La fermeture d’un projet de Médecins du Monde obéit à une procédure rigoureuse de pérennité. Avant de conclure un projet, toutes les informations utiles doivent être transmises aux bénéficiaires et aux partenaires locaux. Un transfert de compétences auprès des acteurs locaux ainsi qu’une bonne gestion du matériel sont également nécessaires. Une évaluation systématique mesure l’efficacité de l’intervention, en estimant l’aide réellement apportée par Médecins du Monde.