Colombie

Contexte et besoins

Démarré en 2004, le projet bénéficie à une population rurale affectée par le conflit armé dans cinq municipalités du département du Meta.

Au cours des 50 années du conflit armé interne en Colombie, des millions de civils sont soumis de manière récurrente victimes de violations du Droit International Humanitaire : exécutions, assassinats, tortures, disparitions, séquestrations, abus sexuels commis par les belligérants. Les populations rurales des municipalités ciblées par le projet subissent particulièrement l’évolution du conflit. La vie quotidienne est affectée par la pression des acteurs armés. Les populations sont soumises à des déplacements internes et des regroupements massifs qui entraînent une surpopulation et une pénurie de services de santé de base. Les populations souffrent également d’une restriction de mouvements et sont confinées dans certaines zones. L’accès aux soins est également limité du fait de l’absence d’institutions de santé publique dans les zones de conflits où persistent les affrontements armés entre force publique et guérilla.

Médecins du Monde, seule organisation internationale présente dans la zone, vise à pallier au manque, voire à l’absence de services de santé dans la zone d’intervention et assure aussi le suivi et la surveillance du statut épidémiologique de la population

Intervention en cours

Accès aux soins de santé primaire pour les populations rurales affectées par le conflit armé dans cinq municipalités du département de Meta (Colombie).

Objectif: Maintenir l’accessibilité aux services de santé primaire des populations rurales de La Macarena, Puerto Rico, Uribe, Mapiripan et Vista Hermosa, municipalités les plus affectées par le conflit armé dans le département du Meta.

Date de début: Avril 2013

Activités :

  • 33 cliniques mobiles pour des soins de santé primaire: suivi des grossesses, contrôle post-natal, planification familiale, dépistage des cancers du col de l’utérus et du sein, dépistage et traitement des infections transmises sexuellement et par le sang(ITSS)…
  • Soutien psychologique à travers des activités individuelles et de groupe.
  • Éducation et formation aux premiers soins (basiques et psychologiques), afin de renforcer les capacités communautaires de réponse aux situations de crise.
  • Sensibilisation au droit à la santé et mise en relation des leaders et structures communautaires avec les réseaux d’appui existants.
  • Accompagnement des cas médicaux requérant un niveau d’attention supérieur, jusqu’à prise en charge complète par les entités sanitaires locales.
  • Orientation des cas nécessitant un appui psychosocial ; des cas de protection (violations des droits humains et du Droit International Humanitaire), vers les organismes compétents (internationaux ou nationaux).
  • Responsabilisation et plaidoyer des autorités sanitaires (locales et nationales) afin d’améliorer l’accès à la santé des populations affectées par le conflit et isolées.

Bénéficiaires :

-5.000 personnes ont accès à des soins de santé primaire dans cinq municipalités dont 60% de femmes

-900 personnes bénéficient d’une prise en charge psychologique d’urgence

-58 communautés bénéficient d’un renforcement de leurs capacités pour prise en charge des urgences médicales et référencements

Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier de :

  • Agence Canadienne de Développement International (ACDI)
  • Fonds propres de Médecins du Monde