Médecins du Monde aide et accompagne les mères oubliées

Pour cette fête des Mères 2017, Médecins du Monde rend hommage au courage de toutes les femmes qui risquent leur vie pour la donner. Médecins du Monde vous invite à soutenir nos actions en faveur des femmes enceintes et des mères au Canada et en Haïti.

La réduction des taux de mortalité maternelle est une des grandes avancées du 20e siècle à travers le monde. Pourtant en 2017, de nombreuses femmes risquent encore leur vie pendant leur grossesse et leur accouchement, faute d’accès adéquat à des services de santé appropriés, et ce même à Montréal. Médecins du Monde continue à faire de la santé reproductive une de ses premières priorités, notamment au Canada et en Haïti.

Aidez-nous à favoriser l’accès des femmes enceintes et des mères aux services de santé et à faire connaitre les injustices auxquelles elles font face, ici et ailleurs.


 

Au Canada, Médecins du Monde a reçu depuis 2011 plus de cinq cents femmes enceintes, vivant au Canada, mais n’ayant pas droit à l’assurance maladie, au sein de sa clinique pour les personnes migrantes à statut précaire à Montréal.

Photos de Denis Wong dans le cadre d’un reportage photo pour Radio-Canada Info et ICI Grand Montréal

3B3B0938_petite

Une femme enceinte reçoit une analyse sanguine gratuite à la clinique de Médecins du Monde à Montréal. Photo : Denis Wong

Marina

Marina raconte avec émotion la naissance difficile de son fils, Augustin.

« Les contractions sont venues d’un seul coup, au lieu d’augmenter petit à petit. C’était insupportable, mais je voulais attendre le plus tard possible avant de me rendre à l’hôpital pour ne pas me faire rejeter une nouvelle fois. Je sentais que le bébé bougeait de moins en moins, puis plus du tout. J’avais vraiment très peur, pour mon enfant et pour moi. En partant pour l’hôpital, je sentais du liquide qui coulait le long de mes cuisses. J’ai pensé que c’était du liquide amniotique, mais en regardant j’ai vu que c’était du sang. Beaucoup de sang. Je me suis mise à pleurer… »

« Aujourd’hui, je consulte à Médecins du Monde, car je fais de l’anémie et j’ai de petits saignements, mais sinon tout va bien et mon bébé est en bonne santé. J’ai eu de la chance à l’hôpital ce jour-là. Médecins du Monde a été une véritable bénédiction, ils sont comme une famille pour moi. Je ne sais pas ce qu’il se serait passé pour la naissance de mon fils sans eux. »

3B3B1262_petite

Une femme enceinte vient faire son premier suivi de grossesse à la clinique de Médecins du Monde à Montréal. Témoignage et photo : Denis Wong

 

Inès

Enceinte de 14 semaines, Inès est venue pour sa première consultation prénatale à la clinique de Médecins du Monde. Elle prépare consciencieusement, mais avec beaucoup de difficultés, l’arrivée de son bébé.

« Lors des dernières semaines, j’ai appelé plusieurs cliniques pour me renseigner sur les coûts d’un suivi de grossesse et d’un accouchement non assurés. Chaque fois, les réponses sont demeurées vagues. On me dit qu’il n’y a plus de place dès qu’ils savent que je n’ai pas d’assurances, alors qu’ils ne savent pas quand je vais accoucher. Ils coupent la discussion parce que je n’ai pas de carte d’assurance maladie. »

3B3B1191petite

Marianne Léaune-Welt, travailleuse sociale à la clinique de Médecins du Monde à Montréal, s’entretient avec une patiente venue faire sa première consultation prénatale à la clinique. « Malgré toutes les difficultés auxquelles elles font face, nos patientes démontrent une force incroyable et énormément de courage ». © Denis Wong

Marianne

Marianne est travailleuse sociale à la clinique de Médecins du Monde à Montréal et témoigne des difficultés des centaines de femmes enceintes qu’elles accompagnent dans leur préparation à l’accouchement.

« Les jeunes femmes que je reçois préparent l’arrivée de leur enfant avec angoisse et appréhension. N’étant pas couvertes par l’assurance maladie du fait de leur situation d’immigration précaire, elles ne peuvent accéder à un suivi de grossesse adéquat ou à un accouchement préparé sereinement, comme cela devrait être la norme dans un pays comme la Canada.

La clinique de Médecins du Monde ne peut assumer tous les services de suivi mais offre à ces femmes certaines analyses sanguines, dont le dépistage des infestions transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Sans ce service, la vaste majorité d’entre elles n’auraient jamais eu de test de dépistage des ITSS durant leur grossesse. La clinique leur permet aussi d’avoir accès aux soins de santé de base dont elles ont besoin pendant et après leur grossesse. Dans des situations particulièrement difficiles, nous offrons également un soutien psychologique individuel aux femmes enceintes et aux jeunes mères.

L’accouchement lui-même est un moment de risque et de peur aggravé pour ces femmes. Elles se présentent à l’hôpital le plus tard possible pour être sures de ne pas être refusées. Elles renoncent souvent aux soins et services dont elles ont besoin, comme une péridurale ou une nuit de suivi, car elles n’ont pas les moyens de se les offrir. Chaque médicament et chaque service qu’elles recevront leur seront facturés, souvent à un prix supérieur à celui généralement demandé. Cela entraîne évidemment des complications, qui peuvent mettre en péril la santé des mères, mais aussi de leurs nouveau-nés.

Les frais d’accouchement pour une personne sans couverture médicale varient de $2 200 à $4 900 par jour selon les hôpitaux. À cela, il faut aussi ajouter les frais fixés par le médecin et l’anesthésiste. Si la mère se retrouve ensuite aux soins intensifs, sa facture peut gonfler de $5 200 à $12 300 par jour, selon l’établissement de santé. La diffusion de l’information est cruciale dans cette situation. Nous avons donc produit des capsules vidéos en ligne, disponibles en français, anglais et espagnol, et on assure un suivi sur la situation sociale des patientes lorsque la situation est particulièrement difficile.

Nous essayons de préparer les femmes qui viennent nous voir, d’être rassurants tout en restant réalistes. Malgré toutes les difficultés auxquelles elles font face, nos patientes démontrent une force incroyable et énormément de courage. »

FAITES UN DON >


 

Plus loin de nous, d’autres femmes sont également à risque lorsqu’elles attendent un enfant et le mettent au monde.

Enfant_femme

Médecins du Monde Canada intervient depuis 1998 dans le secteur de la santé reproductive en Haïti. Malgré les nombreuses améliorations atteintes dans ce secteur au fil des ans, d’importants défis restent à relever. © Benoît Guénot

Haïti est le pays détenant le taux de mortalité maternelle le plus élevé du continent américain. Plus de quatre femmes y meurent chaque semaine des suites d’une grossesse ou d’un accouchement. Le coût élevé des soins, le manque de services et l’éloignement géographique des structures de santé constituent les principaux facteurs de mortalité. Il faut en moyenne 5 heures aux femmes pour atteindre un centre de santé dans certaines régions.

Médecins du Monde Canada intervient depuis 1998 dans le secteur de la santé reproductive en Haïti. Malgré les nombreuses améliorations atteintes dans ce secteur au fil des ans, d’importants défis restent à relever.

Enfants

© Benoît Guénot

En 2017, avec l’appui du gouvernement canadien, Médecins du Monde Canada a lancé un nouveau programme de 3 ans pour réduire de façon significative la mortalité des mères, mais aussi des nouveau-nés et des enfants de moins de 5 ans, dans 3 des 10 départements d’Haïti, le Nord-Ouest, l’Artibonite et l’Ouest. Ce programme va bénéficier à près de 230 000 personnes.

Les actions de Médecin du Monde pour améliorer l’accès des femmes enceintes et des mères aux services de santé en Haïti.

Consolider et améliorer les services de santé offerts aux femmes enceintes, aux mères et à leurs nouveau-nés et aux enfants de moins de cinq ans dans 6 services de soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base, et 5 centres communautaires de santé. Notre appui permettra de rendre les services de santé plus accessibles, de meilleure qualité et mieux coordonnés, et d’assurer leur continuité à travers un meilleur système de référence.

Renforcer la capacité du système de santé en vue de rejoindre les femmes là où elles se trouvent ; Nos actions visent à comprendre et à respecter les besoins et les différentes réalités de ces femmes afin qu’elles puissent prendre des décisions éclairées qui permettront de prévenir efficacement les maladies et de permettre l’accès aux services essentiels de santé.

Augmenter le taux de consommation d’aliments nutritifs et de suppléments alimentaires par les femmes enceintes, les mères, leurs nouveau-nés et leurs enfants. Médecins du Monde renforce les capacités des communautés à adopter et à promouvoir des pratiques sanitaires et alimentaires saines et rend plus accessibles des compléments essentiels en micronutriments. Nous appuyons également les idées novatrices proposées par des associations et des organisations communautaires pour améliorer l’accès à une nutrition saine et à une meilleure hygiène.

FAITES UN DON >

Pas de commentaires à présent.

Commenter