En cette veille de Noël

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent.

Le petit prince,  Antoine de Saint-Exupéry

« La vérité sort de la bouche des enfants. » Cette maxime populaire a été mise à l’épreuve par Médecins du Monde cette année. Pour notre 20e anniversaire, nous avons fait vivre à des écoliers de 7 à 8 ans une expérience sur un sujet complexe : les inégalités sociales en matière de santé. Nous avons recueilli leurs témoignages : tous avaient bien compris. Leurs réactions face à l’injustice étaient poignantes.

« Si on en (des médicaments) manque, qui va nous soigner?…Il faut que les deux côtés soient égaux »

« Nous, si on en (des médicaments) trop, puis y a des personnes qui en ont moins, eux ils vont mourir. Mais nous ça sert à quoi d’en avoir plus? »

« Donc faut aider les autres personnes à guérir….parce que c’est ça qui fait qu’on survit…c’est le cœur »

En effet, c’est avec beaucoup de cœur, de conviction et d’énergie que les équipes de Médecins du Monde se sont efforcées de rassurer ces parents dont l’enfant souffre d’une bronchite et qui ne peuvent consulter un professionnel de la santé « dans le système », parce qu’ils attendent le règlement de leur statut d’immigration ; elles ont passé du temps à bord de la Clinique mobile avec cet homme afin de l’aider patiemment à trouver ses papiers pour refaire sa carte soleil ;  elles ont également apporté leur soutien à cette jeune femme qui venait d’apprendre qu’elle avait le VIH en l’accompagnant avant et après un premier rendez-vous médical pour lui permettre de reprendre un contrôle sur sa santé.

Nos équipes se sont rendues dans des territoires reculés, aux quatre coins du monde, pour offrir des suivis de grossesse ou encore remettre sur pied un enfant gravement malnutri. Grâce à nos partenaires sur le terrain, nous avons distribué des médicaments dans les zones de conflit et secouru des familles fuyant vers un monde sans bombes ou barbelés.

En cette veille de Noël, nous prenons le temps d’éveiller chez les enfants le sens profond de la compassion et de l’humanité. Nous soulignons leurs gestes de générosité, puisque ces actions incarnent des valeurs fondamentales, importantes à nos yeux. Pourquoi en serait-il autrement pour un accès à la santé ? Or, il est important que nous nous rappelions ces sentiments d’injustice qui nous animaient lorsque nous étions enfants. Nous nous apprêtons à célébrer la solidarité et le partage, et je suis fier de faire partie d’un mouvement international voué à défendre ces valeurs humanistes tout au long de l’année !

Dr Nicolas Bergeron

Président du Conseil d’administration

Médecins du Monde Canada

Pas de commentaires possibles.